manger ses émotions, alimentation consciente

T’as la face dans le frigo 24-7?

Manges-tu plus tes émotions depuis le début de la pandémie?

Sache qu’au moment où j’écris cet article, la COVID-19 est parmi nous depuis plusieurs semaines déjà…

Est-ce que manger est un de tes moyens pour passer au travers de cette crise?

Une de mes clientes en coaching m’a déjà dit un jour que pour elle, les émotions sont un groupe alimentaire en soi!

Pour certaines d’entre nous, c’est une façon de s’évader quand l’anxiété et le stress sont trop présents.

Personnellement, je sais que je suis fragile en ce moment. La situation qu’on vit actuellement est particulièrement intense.

manger ses émotions
alimentation consciente
alimentation intuitive

Manger ses émotions, c’est beaucoup plus fréquent qu’on le pense. Je vais donc te donner des trucs pour t’aider avec ça!

On mange quand on est stressée, mais on mange aussi pour célébrer!

C’est quelque chose qui commence assez tôt dans la vie d’une personne et qui, avec le temps, devient comme une seconde nature.

En période de crise intense, comme celle que nous vivons actuellement avec le coronavirus, manger ses émotions est très fréquent.

Les personnes aux prises avec ce comportement peuvent le faire encore plus que d’habitude parce que ça leur apporte du réconfort.

La première chose à faire pour t’aider à comprendre de quelles façons ça t’affecte c’est de te poser une question bien simple à chaque fois que tu manges.

C’est très important de le faire sans jugement!

Voici cette question d’une simplicité enfantine: « Pourquoi est-ce que je mange? »

Si c’est PAS parce que tu as VRAIMENT faim, tu vas devoir creuser un peu plus loin.

Es-tu fâchée à propos de quelque chose ou de quelqu’un? Est-ce que tu t’ennuies? Est-ce que tu manges par habitude, parce que c’est ‘’cette’’ période du mois (tu sais de quoi je parle n’est-ce pas?), ou, tout simplement parce que tu mérites de manger x,y,z parce que tu as atteint tel objectif, ou passé une journée de bouette, etc.

Je répète, PAS DE JUGEMENT!

Fais simplement prendre conscience de ce qui monte pour toi. Avec le temps, tu vas voir émerger tes propres « patterns ».

Voici quelques signes pour savoir si tu manges tes émotions:

  • La faim vient soudainement; et elle vient avec des envies précises, voire des rages, d’un aliment X (chocolat, chips, gâteau…);
  • Si tu décides de manger, tu n’as pas de fond et tu veux continuer à manger;
  • Quand tu finis par arrêter, tu te sens souvent coupable, tu regrettes ou tu as honte.

Est-ce que ça te dit quelque chose?

Une autre chose à observer…

Si tu te dis ou si tu penses que tu « mérites » le gâteau, le verre de vin, le sac de chips, la boîte de biscuits… Il y a de bonnes chances que tu ne manges pas parce que tu as vraiment faim. Tu te récompenses avec la nourriture!

Comme j’ai écrit plusieurs fois, ne te juge pas!

Je te propose justement de faire l’inverse. Observe tes patterns!

Ça va te donner bien plus de pouvoir! Tu vas être bien plus consciente de tes actions et de tes habitudes. Tu vas pouvoir faire des choix beaucoup plus conscients et mieux adaptés à TES besoins au lieu de réagir à tes vieux patterns.

Si tu décides que tu veux réellement l’aliment que tu « mérites », ou que tu veux célébrer un succès avec un festin, c’est bien parfait! Mais si tu décides que tel ou tel aliment, collation, snack, etc. n’en vaut pas la peine parce tu réalises que c’est plus émotif qu’autre chose comme réaction, c’est parfait aussi!

L’important c’est que TU prennes la décision de façon constante.

Est-ce que ça a du sens pour toi?

Je te propose de venir rejoindre mon groupe Facebook T’es-tu bien dans ton body?

Dans ce groupe, j’accompagne des femmes qui mangent leurs émotions et qui veulent changer ce comportement. Le tout est sans régime, mais surtout sans culpabilité et sans jugement.

À bientôt, Charlyne xx

Laisse un commentaire

%d bloggers like this: