fbpx
stress, gestion du stress

Faire face au stress au quotidien – 2e partie

Cet article fait partie d’une série de 3 pour t’aider à faire face au stress au quotidien. Pour lire la première partie, clique ici. Bonne lecture!

Comprendre le cycle du stress  

Qu’est-ce qu’un cycle de stress? 

Pour comprendre le cycle du stress, tu dois comprendre la différence entre le stress lui-même et les facteurs de stress. .

Les facteurs de stress sont les déclencheurs dans ton environnement qui activent la réponse au stress dans ton corps. Ces déclencheurs peuvent être tout ce que tu vois, goûtes, touches, sens, entends ou imagines qui pourrait te faire du mal. Certains facteurs de stress sont externes, comme l’argent, le travail, la famille et les relations. D’autres facteurs de stress sont internes, comme l’image corporelle, les souvenirs et pensées à propos du futur. De différentes manières et à différents degrés (selon la personne), ces choses peuvent toutes être interprétées par le corps comme une menace ou un danger potentiel.  

Le stress est le changement neurologique et physiologique qui se produit dans ton corps quand tu rencontres un facteur de stress. Tu peux voir le stress comme une ancienne réponse évolutive qui a été créée pour t’aider à faire face, disons, à être poursuivi par un mammouth. À cause de l’instinct de survie, la réponse au stress fait battre ton cœur plus vite, pousse le sang dans tes muscles et t’aide à respirer plus rapidement. Autrement dit, cette réponse a un objectif: déplacer l’oxygène et le carburant vers tes muscles et t’aider à échapper au danger le plus rapidement possible.  

stress; gestion du stress; coaching; Comment faire face au stress au quotidien; cortisol; fight or flight;
facteurs de stress

Lorsque nos ancêtres étaient pourchassés par des tigres ou des mammouths, ils étaient placés devant les possibilités suivantes:  A) se faire manger par le tigre ou B) tuer le tigre et le ramener comme repas dans leur village. Tuer le tigre complète le cycle de stress lié à cet événement, faisant savoir au corps et à l’esprit que tout va bien maintenant. 

Au fil des ans, ces menaces ont changé. Au lieu d’être pourchassés par des mammouths, on réagit au stress du trafic, d’avoir du ressentiment envers notre travail ou de lutter contre une faible estime de soi. De nos jours, notre stress est beaucoup plus nuancé et nos méthodes pour y faire face sont beaucoup moins tranchantes que «de tuer le tigre». En conséquence, notre stress augmente et nous prenons l’habitude de le balayer sous le tapis, ne complétant plus le stress cycle qui communique efficacement à notre corps et notre cerveau pour se calmer.  

Ça signifie que nous devons trouver des moyens de communiquer avec notre corps et lui faire savoir que nous avons dépassé le tigre et que nous sommes hors de danger.  

Le moyen le plus efficace de terminer le cycle est de pratiquer suffisamment d’activité physique pour augmenter le rythme cardiaque (comme si tu étais poursuivie par ce tigre) pour ensuite revenir à la normale. L’activité physique est ce qui indique à ton cerveau que tu as survécu à la menace et que ton corps est en sécurité. Idéalement, 20 à 60 minutes d’activité physique par jour sont ce que tu devrais viser.  

Défier la négativité 

Reconnaître tes schémas de pensées négatives pour faire face au stress! 

Nous avons toutes des pensées négatives. Probablement plus souvent qu’on ne le pense!  

Du soupir de déception, à ton reflet dans le miroir et aux différentes pensées comme: « je ne ne suis pas assez bien » pour une opportunité de carrière et autres, nous luttons toutes avec l’estime de soi dans une certaine mesure. 

Bien que tu puisses croire que te plaindre sur ton poids ou t’envoyer un petit commentaire négatif à propos d’un oubli ou d’une action posée est pratiquement inoffensif, ces pensées négatives deviennent des formules pour traiter les informations que tu as sur le monde qui t’entoure. Autrement dit, lorsque tes pensées à propos de toi sont toujours négatives, tu envoies le message à ton cerveau qu’il doit prendre ce chemin la prochaine fois.

stress; gestion du stress; coaching; Comment faire face au stress au quotidien; pensées négatives
Photo by Andres Ayrton on Pexels.com

Il est peu probable que tu ne sois pas capable d’arrêter complètement du jour au lendemain d’avoir ce genre de discours ou de pensées à propos de toi, mais, pour faire face au stress, tu peux commencer à inverser ce cycle toxique en observant tes habitudes.  

Premièrement, fais attention à ce que tu penses et aussi aux moments ou situations qui occasionnent ces pensées. En prêtant attention au contenu et au timing de tes pensées, tu pourras commencer à identifier tes déclencheurs et à apprendre sur toi-même et tes besoins.  

Peut-être que tu portes un jugement sur ton corps après avoir “scrollé” le flux de ton compte Instagram. Peut-être que tu ressens de la peur et de la tristesse parce que tu as vu un couple faire une activité ensemble et entendu leurs conversations et ça a déclenché un sentiment de tristesse à propos de ta vie de couple?  

Si ces exemples hypothétiques devaient être pertinents pour ta situation particulière, voici deux nouvelles actions à prendre à ce stade: arrête de suivre les gens sur les réseaux sociaux qui te font te sentir « moins que » et discute avec ta/ton conjoint(e) pour trouver des façons d’ajouter plus de romance dans ta relation. 

Comment se présentent les pensées négatives dans ta vie?  

Pourquoi es-tu reconnaissante?  

Fais de la gratitude une pratique quotidienne 

Pratiquer et exprimer sa gratitude est un élément important faire face au stress dans ton quotidien, parce que ça t’aide à développer de la résilience émotionnelle et de l’optimisme.  

Les experts ont constaté que les personnes avec un plus grand niveau de gratitude ont tendance à avoir de plus satisfaisantes relations interpersonnelles, apprécient davantage leurs proches et, dans l’ensemble, voient la vie positivement. Parce que ceux qui sont plus heureux dorment mieux et leurs relations ont tendance à être plus saines. Les personnes reconnaissantes sont généralement des personnes en bonne santé.  

stress; gestion du stress; coaching; Comment faire face au stress au quotidien; gratitude; Comparaisons; journal de gratitude

Si la gratitude ne fait pas partie de ta routine quotidienne, c’est pas grave. Voici quelques étapes que tu peux prendre pour ajouter tranquillement plus de gratitude dans ton quotidien:  

Reconnaître tes pensées négatives – Quand tu constates que tu te plains du travail dès que tu sors le lundi matin, arrête-toi et pense à au moins 4 choses pour lesquelles tu es reconnaissante.  Exemple: “Je suis reconnaissante d’avoir un toit, de m’être levée ce matin, d’être en bonne santé, d’avoir de l’eau chaude, etc.” 

Attention aux comparaisons – En passant par toutes les téléréalités que tu regardes à la télévision, aux flux sur les médias sociaux que tu parcoures pour te distraire, c’est facile de tomber dans le piège de la comparaison. Des pensées comme: « Pourquoi je n’ai pas une maison comme celle-là? » ou « Pourquoi mes cheveux ne sont pas comme ceux de XYZ? » sont susceptibles d’apparaître sans que tu en sois consciente et qu’elles créent du stress de ne pas être à la hauteur. Pour lutter contre cette habitude, rappelle-toi souvent que ce que tu vois en ligne et à la télévision n’est pas réel. Rappelle-toi aussi que ce que tu vois en personne n’est qu’une fraction de ce qui se passe à huis clos.  

Tiens un journal – Certaines personnes sont dépassées par l’idée de tenir un journal parce qu’elles voient ça comme une corvée. Si tu écris tes pensées de gratitude chaque jour à une heure fixe ne te plaît pas, dédie une activité spécifique à jumeler avec la pratique de la gratitude. Par exemple, laver la vaisselle, se brosser les dents, se laver les cheveux, promener ton chien ou plier les vêtements sont toutes de bonnes activités qui peuvent servir à te rappeler de faire une liste de choses pour lesquelles tu es reconnaissante.  

N’oublie pas que l’habitude d’exprimer tes gratitudes ne se produira pas du jour au lendemain – ça prendra quelques semaines de pratique régulière. Cependant, assez vite, pratiquer la gratitude deviendra une seconde nature, et tu commenceras à voir ton niveau de stress et ta perspective sur le monde changer.

Tu peux aussi me suivre sur ma page Facebook. Je te partage trucs & astuces sur différents sujets pour te supporter dans ton quotidien! Voici le lien pour t’y rendre https://www.facebook.com/MassoCoachCC

Pour lire d’autres articles: Blogue

À bientôt pour la dernière partie de cette série pour faire face au stress au quotidien!

Charlyne xx

 

Laisse un commentaire

%d bloggers like this: